©2011-2019
BasicStateOfMind

Follow this blog with bloglovin

Follow BasicStateOfMind Instagram Instagram

samedi 31 août 2019

Carnet de voyage en Géorgie - Tbilissi = თბილისი


გამარჯობა, prononcé Gamarjoba qui signifie Bonjour en Géorgien ! Une bonne entrée en matière pour démarrer ce carnet de voyage (qui se décomposera en plusieurs articles car j'ai tellement de choses à vous raconter !)





Hello à tous,
Je suis ravie de revenir enfin par ici.. ça faisait un moment que j'avais envie de reposter sur le blog mais je n'arrivais pas à trouver le temps. Je dois avouer que j'avais très envie de vous écrire et vous raconter notre aventure en Géorgie.

Mais avant ça, vous allez me dire (comme tous les gens à qui on a parlé de notre destination de vacances) : 
-"La Géorgie aux Etats-Unis?"
Non, la Géorgie dans le Caucase.. 
-"Humm, ah oui mais c'est où? Quelle idée?!"

Pour vous resituer la Géorgie, voici un petit point géo (je vous rassure, avant ça, moi non plus je ne situais pas vraiment ce pays)

Maintenant que vous voyez de quoi on parle, en route pour une belle aventure de 2 semaines en Géorgie, un rendez-vous en terre inconnue pour nous !

Nous avons atterri à Tbilissi, la capitale du pays. A l'aller, nous avons volé avec Georgian Airways (vol direct de 4h30 depuis Paris)
Nous sommes arrivés dans la nuit, il y a un petit décalage de +2h. 


Infos pratiques à l'arrivée:

Pensez à retirer du cash à l'aéroport car vous paierez en Laris et ça vous évitera les frais bancaires à chaque paiement par carte. Sinon, la carte Revolut peut être un bon compromis pour avoir moins de frais.

Pour rejoindre le centre ville, il faut éviter de prendre le 1er taxi qui vous accoste à l'aéroport, je vous conseille de télécharger l'application Yandex (sorte de Uber local) qui vous coûtera beaucoup moins cher et évitera surtout les arnaques ! Pour vous donner un ordre d'idée, la course de l'aéroport au centre-ville nous a coûté 5€. 

La Géorgie ne faisant pas partie de l'Europe, achetez une carte SIM locale à l'aéroport, cela vous permettra de communiquer et avoir internet (ce qui est très pratique pour commander un taxi ou consulter un itinéraire en rando par exemple). On a choisi le kiosque Beeline à l'aéroport, 9 Laris la carte de 4 Go soit l'équivalent de 3€.

Nous avions réservé un Airbnb. 
En Géorgie, la vie est très peu chère, on peut trouver un logement 20-30€ la nuit. 
Nous étions dans le centre historique de la ville, très bien placé, idéal pour tout faire à pied.





  







  


Voici quelques photos de Tbilissi pour vous décrire un peu l'ambiance de cette ville, le centre historique est très beau, très typique. Par contre, le centre historique n'est pas du tout réhabilité, il y a beaucoup de très beaux bâtiments en ruines, qui menacent de s'écrouler. 
Lorsque qu'on observe la ville d'en haut, on s'aperçoit que c'est une ville contrastée, on peut voir se côtoyer des bâtiments très anciens et d'autres ultra-modernes. L'ambiance, les marchants ambulants et les odeurs m'ont parfois fait penser au Vietnam, ce sentiment de dépaysement total, de réelle découverte, j'adore ressentir ça quand je voyage et ça faisait longtemps que je n'avais pas eu cette impression.


  


Je me suis sentie bien à Tbilissi, il y règne une certaine douceur de vivre, il y a pleins de jolis petits restos et cafés, les lieux sont vivants, souvent joliment décorés. 

 Voici quelques bonnes adresses à Tbilissi. Pour vous faire une idée, on ne mangeait jamais pour plus de 10€ à 2 en comptant boissons, entrées, plats et café. Il faut aussi savoir lorsque vous commandez un plat que les plats sont souvent copieux.

Fabrika
Ce lieu canon, un brin hipster, sorte d'ancienne usine transformée en food-court, co-working et village de petits créateurs. Très bel endroit, où cohabitent murs de briques et de street-art, tout ce que j'aime ! 


 


  


Café Leila
Un de mes endroits préférés du séjour, on peut aussi bien y manger que juste prendre un café, l'intérieur du café est assez féerique et on y mange très bien et local pour des prix raisonnables. 
 

 


  

Pavilion
Situé dans le centre historique, dans la même rue que le café Leila, il y a ce restaurant, Pavilion, en apparence assez basique, il faut s'installer à l'intérieur où la décoration est très chouette, mêlant mobilier design et objets chinés. On y mange extrêmement bien même si les prix sont un peu plus élevés qu'ailleurs. On y a dîné pour 30 € à deux en comptant entrée, plats et vins. Je garderai un souvenir ému de cet endroit car nous y avons passé un moment très spécial.
 


 Nos plats:
Salade de poulet, lentilles et grenade
Ajapsandali : Poivrons, aubergines et pommes de terre marinées, un plat servi froid avec des herbes

Pkhali en entrée, assortiment de dips froids, boulettes d'épinards, de betteraves, pain Géorgian et aubergines farçies 

Khatchapuri n°1
Un incontournable de ce voyage en Géorgie (pas le plus sain en revanche): le Khatchapuri.
Cette spécialité à base de pâte à pain fourrée au fromage, à la viande ou aux épinards. Incontournable de la gastronomie Géorgienne, ici en version super fat (ahah):
 l'Adjarian Khatchapuri, pâte à pain remplie de fromage Géorgien fondu, de beurre et d'un oeuf. Je vous laisse lire le mode d'emploi ci-dessous pour la dégustation. Un régal !!

Les Géorgiens sont experts de la pâte à pain, elle est toujours parfaitement réussie, il y a aussi des petites "boulangeries" qui ne vendent que du pain à tous les coins de rue ou presque. On peut y voir le boulanger travailler la pâte. 






Khikali House
La Kinkhali house est un parfait endroit pour manger les Khinkalis, ces raviolis fourrés à la viande, spécialité Géorgienne, à manger avec les mains ! Au rez-de-chaussée, il n'y a que des locaux et la salle est assez bruyante mais à l'étage, la salle est plus lumineuse et plus calme.

Entrée
Entrée c'est une boulangerie, on peut y manger toute la journée, il y a un large choix de sandwichs, viennoiseries, salades, khatchapuri. Ici, on a des Khatchapuris et une Kompot, boisson traditionnelle Géorgien à base de fruits macérés dans de l'eau sucrée. 

 




  



Ne soyez pas surpris, en Géorgie, même en ville on croise beaucoup de chats et de chiens errants.
 





  

 

Pour visiter Tbilissi, 2/3 jours suffisent, tout est facilement faisable à pied mais vous pouvez également prendre le métro qui est très peu cher et prendre le taxi si besoin pour de plus grandes distances car la course coûte rarement plus de 2€.

Voilà, c'est fini pour cette 1ère partie du carnet de voyage, comme d'habitude, pour ce qui est des points d'intérêts, vous les trouverez facilement dans un guide, l'idée de cet article était surtout de vous partager mon ressenti et de bonnes adresses.


ნახვამდის = Au revoir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Thanks for your sweet comments, love it !
xoxo

Marie